Authors

Ma poésie

February 06, 2012 Rasel Rana 0 Comments

Kechida Walid


Les gens parlent
Et je parle,
Je le fais avec mon cœur
Et avec, je chante et je pleure
Je chante mes sentiments
Et je pleure le future effrayant
Je crie au long de ma route
Mais personne m'écoutent
Et avec ma plume noire
Je dessine de belles histoires
Des souvenirs du printemps
Que je vais me rappeler à tout moment
Des images de jeunesse
Qui feront des sourires à la vieillesse
Une fleure tout en blanc et vert
Qui changera l'obscurité d'hiver
Je dessine des bougies
Qui éclaireront un trajet
D'un aveugle perdu
Ou d'un fol étourdi
Car personne n'est assez prudent
Pour éviter les obstacles de la vie encombrants
J'essaie de guider
Et je suis guidé
Je suis mon cœur
Partout et à tout heures
Il me parle et me raconte
Qu'il est prisonnier de ma langue
Alors que la plume le libère
Pour écouter à ses histoires
Car si il restera encore prisonnier
Il s'éclatera du mal entouré
Alors il se détache et se libère
Et raconte les histoires du printemps et d'hiver
Ma plume écoute et écrit
Et ma langue apprenne et lit
Des formules qui attirent les gens
Et qui chantent aux parents
Chantent des larmes de peur
Et des sentiments du malheur
Des formules qui dansent
Au chant de la vengeance
Qui dessinent des sourires
Aux visages en train de souffrir
Des formules qui sculptent
Des mémoires imposantes
Mes formules ne sont pas de la magie
Ils sont de l'art de la poésie


avec aimable permission de l'auteur

0 comments: