Tag: rondel

Dedens mon livre de pensée,
J’ay trouvé escripvant mon cueur
La vraye histoire de doleur,
De lermes toute enluminée,
En deffassent la très amée
Ymage de plaisant doulceur,
Dedens mon livre de pensée,
J’ay trouvé escripvant mon cueur

Helas ! où l’a mon cueur trouvée ?
Les grosses goutes de sueur
Lui saillent, de peine et labeur
Qu’il y prent, et nuit, et journée,
Dedens mon livre de pensée.

Charles d’Orléans ( 1394 – 1465 )

Source:
Poésie – Charles Orléans
Librairie de Charles Gosselin,
1842
– – –
source Gallica : cliquez ici

Nul hom ne peut souffrir plus de tourment
Que j’ai pour vous, chère dame honorée,
Qui chaque jour êtes en ma pensée ;

Se il vous plaît, je vous dirai comment,
Car loin de vous ai vie despérée :
Nul hom ne peut souffrir plus de tourment
Que j’ai pour vous, chère dame honorée.

Mais Faux-Rapport vous a dit faussement
Que j’aime  ailleurs ; c’est fausseté prouvée ;
Je n’aim fors vous et sachez, belle née,
nul hom ne peut souffrir plus de tourment
Que j’ai pour vous, chère dame honorée,
Qui chaque jour êtes en ma pensée.

Eustache Deschamps (1346-1406)