Somalie

Je suis
pour Toi
ce que tu voudrais être
au fond de Toi-même
à l’instant
où ta pensée arrête
sa course

Je dis
ce que Tu voudrais
dire
l’instant
où ton âme
animée
voudrait dire des mots

Enfin
je suis ton autre
Toi-même
dans l’intimité
où se rejoignent
deux pensées
deux êtres
toi et moi

Syad William

Extrait du livre :
Anthologie de la Poèsie d’Afrique Noire d’Expression Française
©Hatier Paris – Juillet 1987