Croatie

Maître, éteins la chandelle, les temps sérieux sont à la porte.
De nuit plutôt compte les étoiles, gémis pour la jeunesse.
Ta parole indocile pourrait s’arracher de sa laisse.

Plante l’oignon dans ton potager, fends le bois, débarrasse le grenier.
Il est mieux que personne ne remarque tes yeux étonnés.
C’est ton métier : tu ne peux rien taire.

Si tu n’y résistes pas et une nuit reprends la plume,
maître, sois raisonnable, ne t’occupe pas de prophéties.
Tente de noter le nom des étoiles.

Les temps sont sérieux, on ne pardonne rien à personne.
Seuls les clowns savent comment s’en tirer :
ils pleurent ayant envie de rire et ils rient quand de pleurs
leur visage est déchiré.

Slavko Mihalić (1928-2007)

(traduit du croate par Vanda Miksic)

Extrait du website :www.amb-croatie.fr/culture/salonpoesie2002.htm