Chine

Lotus

By Mar_eli

J’ai passé beaucoup de nuits calmes et sans espoir
Croisant mes pieds pour prier
J’aspire et expire comme tout le monde
Oh le monde ? Il existe à peine

Mais l’autre monde existe
L’autre vent, les autres agneaux sacrifiés
Et les autres visages pas sûrement vivants
En un mot ils appartiennent à l’autre monde

Mes mains ouvertes sont le seul lotus que je possède
Vous dites qu’elles poussent mais dans quelle direction ?
Vous dites qu’elles suivent leur chemin mais pour quelle Destination ?

Ce que je fais c’est apprendre à oublier
Sur quel chemin l’immense univers cesserait
D’être perçu par des yeux humains

Shu Cai

Version française Henri Deluy, Liliane Giraudon,
Audrey Jenkinson, Jean-Jacques Viton

Avec l aimable autorisation de l’auteur Shu Cai

Né en 1965 à Zhejiang. Diplomé de l’Université des Langues Etrangères de Beijing (langue et littérature française). Il a été diplomate de 1990 à 1994 à l’Ambassade de Chine au Sénégal. Vit et travaille actuellement à Beijing. Traducteur de Pierre Reverdy, Réné Char, Arthur Rimbaud, Saint-John Perse et Yves Bonnefoy. Recueil de poèmes : ‘’Le Seul’’ (Editions de Hua Xia, 1997). Essais :’’Guetter’’(Editions de Bei Yue, 2000).