Barbade

Ce n’est pas nous qui avons créé
Les préjugés la haine
La soif de pouvoir
Alors pourquoi sommes-nous
Parmi les victimes
Des balles et des bombes

Si j’avais eu le moindre soupçon
Qu’autant de misère
D’impuissance et de désespoir
M’attendaient à ma naissance
Je serais mort-né.

Pourquoi subissons-nous
Douleur mutilation et mort
A cause de l’ignorance
Des générations passées et présentes

Pour moi
Il n’y a plus
De notion de vie ou d’existence
Les larmes m’ont abandonné
Et je ne ressens pas
D’émotion pour pleurer

A sept ans
Je marche avec une béquille
Cela me rappelle le jour
Où d’autres moins chanceux
Sont partis en morceaux
Lors d’un attentat-suicide.

Je ne vivrai pas assez longtemps
Pour savoir pourquoi
Ou comprendre la raison
De ma condamnation
A cette vie
De mort imminente.

Adisa Andwele – traduit par Claire Grivet, France 2004

L’Originale

Ghost child

by AJA

we did not create
the prejudices the hate
the lust for power
so why we too
are the victims
of bullets and bombs

if I had the slightest indication
that such misery
hopelessness and desperation
awaited me at birth
I would have miscarried

why do we suffer
pain maim and death
because of the ignorance
of past and present generations

for me
there is no longer
a notion of life or existence,
my tears have abandoned me
and I don’t feel
the emotion to cry

at seven years old
I walk with a crutch
it reminds me of the day
when some less fortunate
were blown to pieces
by a suicide bomber

I will not live long enough
to know why
or understand the reason
why I was condemned
to this life
of imminent death

©(p) 2003 Adisa Andwele,
31 Crane Lodge, St. Michael,
Barbados. WI.

Avec l aimable autorisation de l’auteur AJA