Christine de Pisan

De triste coeur chanter joyeusement
Et rire en deuil c’est chose fort à faire,
De son penser montrer tout le contraire,
N’issir doux ris de dolent sentiment,

Ainsi me faut faire communément,
Et me convient, pour celer mon affaire,
De triste coeur chanter joyeusement.

Car en mon coeur porte couvertement
Le deuil qui soit qui plus me peut déplaire,
Et si me faut, pour les gens faire taire,
Rire en pleurant et très amèrement
De triste coeur chanter joyeusement.

Christine de Pisan (1363-1431) 

(vers 1430)

Je ne sais comment je dure,
Car mon dolent coeur fond d’ire
Et plaindre n’ose, ni dire
Ma douloureuse aventure.

Ma dolente vie obscure.
Rien, hors la mort ne désire ;
Je ne sais.

Et me faut, par couverture,
Chanter que mon cour soupire ;
Et faire semblant de rire ;
Mais Dieu sait ce que j’endure.
Je ne sais.

Christine de Pisan (vers 1364 – vers 1431)
– – –
source Gallica : cliquez ici