Ahcene Mariche

Les paroles sont semblables aux abeilles,
Possédant miel et venin.
Tantôt un excès de saveur sans pareil,
Tantôt, elles sont pires qu’un surin.

Un seul mot peut te hisser
Vers l’apogée et la gloire.
Tu connaitras les sommets,
L’aisance et le pouvoir,
Les portes s’ouvriront d’un trait,
Des richesses à gogo vont pleuvoir.

Un seul mot peut causer ta chute,
Tu mordras la poussière.
Tu perdras tout en une minute,
Tout comme par un mystère.
Dont la discussion que tu débute,
Pèse bien les mots que tu profères.

Un seul mot peut changer ton attitude,
D’un coup, il modifie ton humeur.
Tu le rabâches avec hébétude,
Il trouble ta paix intérieure.
Il te fera perdre ta quiétude,
De tes entrailles jaillira la vapeur.

Un seul mot te sera remède,
Il te guérira du mal passé.
Tu jouiras de la gaieté qui succède,
Tu seras réjoui et rassuré.
Ton écho te sera une aide,
Il sera aisé à tes côtés.

Un seul mot te causera des blessures,
Ses plaies sont pires que celles d’un couteau.
Pauvre âme qui souffre et endure,
On dirait des sabres qui traversent la peau,
Les larmes coulent à flot sur la figure,
Le corps semble être dans un fourneau.

Un seul mot te procurera l’ivresse,
Il est pire que le vin et la drogue.
Son effet est tel un océan que l’ouragan traverse,
Ton esprit sera saisi de sensation analogue.
Et tu passeras des nuits blanches sans cesse
Les soucis seront ton épilogue.

Ahcene Mariche