Abou-Ishaq Al-Housri

Je t’aime d’un amour
que nulle intelligence
ne pourrait exprimer.
Et si j’en dénombrais
toutes les qualités,
mon énumération
n’aurait jamais de fin.

Et la limite extrême
de ma plus grande science,
consiste à reconnaître
en cet amour profond
qu’il me faut renoncer
à comprendre le fin
mot de son existence (180)

Abou-Ishaq Al-Housri

Extrait du livre :
La Poésie arabe des origines à nos jours
Réné R. Khawa